Start Ecig

Je débute sur une e-cig - conseils pratiques

Lorsqu’on se met à vapoter, il n’est pas évident de toujours bien se retrouver. En effet, l’utilisation de ce matériel à bon escient nécessite quelques connaissances. Ces dernières sont nécessaires au début, mais après un certain temps la cigarette électronique devient un équipement simple à utiliser. Pour vous aider dans vos débuts avec l’ecig, la rédaction vous dit tout ce qu’un débutant doit savoir. Découvrez dans cet article, la méthodologie à suivre pour choisir l’équipement de vape adapté. Vous apprendrez aussi d’autres notions comme : la manière adéquate pour utiliser l’ecig, comment gérer le sevrage et bien d’autres.

Quel matériel choisir ?

Pour quelqu’un qui débute dans la vape, il est crucial de bien choisir le matériel de vape. Ceci pour la simple raison qu’un mauvais choix au niveau de l’équipement pourrait amener le novice à délaisser et même à détester la vape. Pour éviter tout ceci et réussir son sevrage ou profiter de sa nicotine en toute quiétude, il faut suivre une certaine méthodologie pour choisir le matériel utilisé pour vapoter.

Comment choisir sa cigarette électronique ?

Le choix de la vapoteuse doit se faire d’une certaine manière pour éviter les déceptions. Pour un débutant, l’idéal reste de vous tourner vers un modèle simple à utiliser.

Au lieu de vous orienter les modèles d’occasion, il faut préférer des cigarettes électroniques neuves simples à utiliser. Tout ceci peut sembler évident, mais cela n’est toujours pas aisé pour une personne débutante.

Pour être sûr de tomber sur un bon modèle, vous devez tenir compte de votre consommation de cigarettes traditionnelles. En effet, le taux de nicotine dont vous avez besoin journalièrement est crucial pour déterminer la cigarette électronique qu’il vous faut.

Généralement quand on débute, il est recommandé de choisir une e-cig pouvant délivrer une forte quantité de nicotine. Ceci est nécessaire au début afin de pouvoir combler le manque créé par la clope.

Un débutant aura dans un premier temps la nostalgie de la cigarette classique. C’est pour cette raison qu’il faut se tourner vers les cigarettes électroniques qui ressemblent aux clopes. Ces modèles qui sont des pods, ressemblent grandement aux cigarettes classiques.

Si vous êtes un grand consommateur de clopes, l’idéal reste d’opter pour des puissants comme les box. Ces derniers sont dotés d’accus interchangeables et disposent généralement d’une grande autonomie.

Un point à prendre en compte pour les grands vapoteurs. Les « petits » vapoteurs, ceux qui consomment moins de 15 cigarettes par jour peuvent se rabattre sur les pods comme précisé plus haut.

Comment choisir la bonne cigarette électronique ?

Déterminer le modèle adapté pour soi est déjà un bon premier pas. Néanmoins, il est tout aussi important de choisir un modèle de qualité. Pour ceci, vous devez aller sur un site spécialisé consacré à la vape.

Vous pouvez également faire un tour dans les boutiques de vape. En tout cas, le plus crucial est de rester alerte et de ne pas tomber dans le piège des prix réduits.

De nombreux prix bas sont le révélateur d’une mauvaise qualité de produit. Le conseil de la rédaction est le suivant : avant d’acheter un modèle, renseignez sur son prix en visitant de nombreuses boutiques spécialisées (physique et en ligne).

En opérant de cette façon, vous aurez déjà une idée du prix. Si jamais, vous tomber sur un tarif assez écarté du prix global, alors c’est le signe d’une contrefaçon.

Il faut aussi veiller à bien choisir l’origine de la cigarette électronique. Le mieux pour une personne qui débute est de préférer une marque ayant déjà fait ses preuves. Heureusement dans le monde de la vape, ce n’est pas les grandes firmes qui manquent.

Vous pourrez vous tourner vers un produit de Joyetech, Geek Vape, Aspire, Kangertech, Eleaf, Vasporesso, etc. Ces grandes marques sont connues pour proposer des modèles de qualité.

Quel est le liquide électronique adapté pour un débutant ?

Sur le marché, on retrouve une multitude de liquides électroniques. Le choix n’est donc déjà pas facile pour des vapoteurs expérimentés. Pour les débutants, l’affaire peut donc rapidement se compliquer, car le choix est très varié.

Toutefois, le conseil pour les débutants reste d’opter pour les liquides électroniques de type classic. Ces dernières sont des saveurs très proches du tabac.

En vapotant des liquides électroniques de ce genre, vous n’allez pas sentir une réelle différence avec la clope. Pour un vapoteur débutant, le choix du liquide électronique reste donc assez simple, préférez simplement les jus électroniques tabac.

Le liquide à vapoter demeure un choix très personnel. Vous pourrez ainsi décider de varier les plaisirs après avoir essayé la saveur classic (tabac). Pour ce faire, vous pouvez essayer les liquides électroniques mentholés ou les saveurs fruitées.

Le plus important est de commencer avec les saveurs tabac. Après un certain temps d’adaptation, vous pourrez maintenant explorer d’autres horizons. Là encore, il existe beaucoup de parfums.

Cependant pour un début en douceur, l’idéal serait de gouter aux saveurs mentholées et fruitées après bien sûr la saveur classic.

Comment vaper ?

L’utilisation de la cigarette électronique n’est pas semblable à celle de la clope. En tant que débutant, il faudra donc adopter les bonnes habitudes afin de profiter pleinement de son équipement de vape.

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il existe une différence entre vapoter et fumer. L’utilisation de l’e-cig n’est pourtant pas compliquée. En suivant ce processus, vous allez vapoter en toute quiétude.

Appuyer sur le bouton d’activation

Avant d’exercer une pression sur le bouton d’activation, vous devez avoir votre cigarette électronique dans la bouche. C’est seulement à ce moment que vous pouvez appuyer sur ce fameux bouton encore appelé switch ou fire.

Vous devez appuyer sur le bouton d’activation uniquement lorsque la cigarette électronique est dans votre bouche. Ceci est important, car lorsque vous aspirez, cela crée un courant d’air qui participe au refroidissement de la résistance.

Vous l’aurez compris, le fait d’appuyer sur le bouton d’activation sans avoir l’ecig en bouche va surchauffer la résistance. Ceci est bien évidemment mauvais pour votre matériel de vape.

Aspirer avec la bouche

Pour avoir de la vapeur en bouche, vous devez aspirer comme vous le faisiez avec votre clope. Toutefois, ici pour bien utiliser l’ecig, il faudra procéder à une aspiration plus lente et plus longue.

Prenez votre temps pour savourer votre liquide électronique. Pas la peine de se presser, ici, l’idéal est de vapoter en douceur. Ainsi, vous ressentez plus intensément les saveurs et la nicotine. Le mot d’ordre avec la cig élec demeure : aspiration longue et douce.

Éviter de garder la vapeur trop longtemps

Lorsque vous inhalez la vapeur avec les poumons, vous pourrez avoir tendance à la garder trop longtemps. En effet, en maintenant la vapeur longtemps, vous risquez de recracher très peu de gaz.

Lorsqu’on fume une cigarette traditionnelle, on peut maintenir la vapeur pendant longtemps et recracher quand même une grande quantité de fumée. Eh bien, avec la cigarette électronique ce n’est pas le cas.

Ceci pour la simple raison que la durée de vie de la cigarette 2.0 est plus courte que celle de la clope. Il faudra donc rejeter un peu plus vite le gaz. Cette fumée recrachée est importante pour l’épanouissement du cerveau et donc du vapoteur.

La plupart des gens aiment voir la fumée qu’ils recrachent. C’est pour cette raison que fumée dans l’obscurité n’est généralement pas intéressant.

Espacer les bouffées

Avec la cigarette électronique, il est toujours bien de faire les choses en douceur. En plus de vous offrir une vape de qualité, cela va protéger votre équipement de vape.

Lorsque vous vapotez, il est recommandé d’espacer les bouffées. Cette façon d’agir est très bénéfique pour la résistance présente dans votre atomiseur. Espacer les bouffées protège tout simplement la résistance de l’atomiseur, en évitant que cette dernière ne surchauffe.

Le vapoteur débutant doit quand même être rassuré, car il n’existe pas de limites au nombre de bouffées que vous pourrez tirer. Le plus important est de simplement les espacer. Même si l’on a envie, surtout au début, de tirer sur l’ecig tout le temps, il faudra quand même laisser un intervalle de temps entre les bouffées.

Le sevrage

La période de sevrage n’est pas une phase facile à gérer. Même si vous utilisez la cigarette électronique, il est fort probable que vous sentez des manques dus à l’absence de nicotine dans votre organisme.

Cela va engendrer un certain stress, surtout lors du premier mois du sevrage. Pour gérer cette période difficile, la cigarette électronique vous aidera grandement.

Cependant, il faudra associer l’ecig à des substituts nicotiniques. Pour ce faire, vous avez à votre disposition différents produits. Entre les patchs, les gommes à mâcher, les médicaments, ce n’est pas vraiment le choix qui manque.

En plus de ces substituts, il faudra adopter une certaine méthodologie. Ceci est important, car la prise de la cigarette est liée à un certain nombre d’actes. Il faudra donc remplacer par exemple la pause clope par une autre activité.

Vous pourrez à la place prendre des fruits et autres. Les aliments riches, le thé, l’alcool, les sodas et le café doivent être évités. Ces éléments sont des excitants qui vont agir et augmenter votre état d’anxiété.

L’arrêt du tabac ne doit pas signifier l’arrêt de vos relations sociales. N’hésitez pas à maintenir les interactions avec vos proches. L’idéal reste quand même de vous éloigner de vos proches fumeurs pour éviter toute rechute.

Il est aussi recommandé de pratiquer une activité physique qui défoule afin de se débarrasser du stress. Les activités de relaxation comme le yoga sont également d’excellents moyens pour déstresser.

Le plus important ici reste de tout faire pour gérer le premier mois de sevrage. Après cette période, les manifestations dues au manque de la nicotine vont baisser considérablement.

Il ne faut donc pas se baser sur cette mauvaise phase pour retomber dans la clope. Avec la cigarette électronique, cette période peut être mieux gérée. En plus des conseils indiqués plus haut et des substituts nicotiniques, vous arriverez à délaisser la cigarette et à devenir un vapoteur passionné.

Budget du vapoteur

Vapoter coutera toujours moins cher que fumer. Il est vrai que l’achat de l’ecig demande un certain investissement. Néanmoins, le budget de vapoteur reste moins important que celui du fumeur. Ceci est vrai même en comptant l’achat des accessoires tels que : les résistances, les liquides électroniques, etc.

Pour un vapoteur débutant, il faut prévoir environ 20 € pour l’achat de la cigarette électronique. Cela comprend aussi un liquide électronique offert. Ensuite, il faut prendre en compte le coût des recharges électroniques.

Là, le calcul devient un peu complexe, car tout va dépendre de votre consommation. Un petit fumeur aura besoin de 2 recharges par mois, tandis qu’un fumeur moyen se contentera de 3 liquides électroniques par mois. Pour les gros fumeurs, le besoin sera d’environ 5 jus électroniques par mois.

Pour les e-liquides, il faut prévoir environ 5,90 € en moyenne pour la fiole de 10 ml. Ceci est valable pour les liquides électroniques nicotinés. En ce qui concerne les e-liquides sans nicotines, le prix est de 21,90 € en moyenne pour une grosse fiole de 50 ml.

Il faut aussi ajouter à cela le prix des résistances. Le vapoteur aura besoin de deux résistances par mois. En tout cas, il faudra prévoir environ 100 € en moyenne pour vapoter mensuellement.

Ceci est seulement valable pour le premier mois ou les mois ou vous aurez à payer votre matériel de vape. Après, le coût de vapotage va descendre à 50 € mensuel environ.

Entretien matériel

L’entretien de la cigarette électronique n’est pas une opération très compliquée. En effet, pour réaliser cette tâche, il vous suffira de disposer d’un chiffon.

La plupart du temps, il suffira de rincer les éléments de la cigarette à l’eau claire. Attention, l’eau ne doit pas rentrer en contact avec la batterie ou la résistance.

Pour ces parties, vous devez vous servir d’un chiffon imbibé d’alcool pour effectuer le nettoyage. En ce qui concerne l’embout buccal, il est recommandé de le nettoyer au quotidien en vous servant d’un chiffon humide.

Vous pourrez aussi nettoyer cette partie avec de l’eau claire. Ceux qui disposent d’une cigarette électronique où le réservoir se démonte doivent nettoyer cette partie.

Pour ce faire, il faut se servir d’un mouchoir que vous aurez à passer sur les filetages du réservoir. Cela permet d’enlever les gouttes de liquides électroniques bloquées à cet endroit. Ainsi, vous profitez mieux de votre ecig.